Paper presented at EIAH 2019

Abstract

La programmation physique est une approche visant à programmer et interagir avec un objet tangible programmable pour apprendre des concepts clés de la programmation. Cette approche présente de nombreux avantages en termes de motivation, de créativité, et d’apprentissage de la programmation. Cependant, ces apprentissages sont rarement comparés à ceux résultant de la programmation d’une simulation numérique de l’objet tangible utilisé. Cet article présente les résultats d’une telle étude comparative. Celle-ci cherche à déterminer si ces deux situations amènent à des différences significatives dans l’apprentissage de concepts clés de la programmation. Les participants à cette étude ont été séparés en deux groupes : un programmant une carte électronique (la BBC micro:bit), l’autre programmant une simulation de cette carte. Les résultats montrent qu’il y a un apprentissage des concepts fondamentaux de la programmation quel que soit le groupe. Cependant, aucune différence significative n’a été constatée lorsque les gains d’apprentissage ont été comparés entre les deux groupes.

Date
Location
Amphithéâtre 24, Sorbonne Université, Paris

This is the slides I used to present our paper accepted at EIAH 2019. This paper can be found here.